Monthly Archives: septembre 2019

Planète Découverte vous emmène à la rencontre des peuples d’Éthiopie

Planète Découverte vous emmène à la rencontre des peuples d’Éthiopie

Planète Découverte vous emmène à la rencontre des peuples d’Éthiopie   ኢትዮጵያ

Peuples d'Ethiopie !

Peuples d’Ethiopie !

Quiconque connait un peu l’Éthiopie reconnait que ce pays possède des paysages grandioses (des volcans, des gorges grandioses …) et des sites fabuleux (Lalibela, Aksoum…), à laquelle il ne faut pas oublier d’ajouter la générosité et les richesses culturelles et historiques de ses peuples.

Jeune diacre à Gondar.

Jeune diacre à Gondar.

Le nom d’Éthiopie en amharique (la langue officielle) est YeItyopyaou ou ኢትዮጵያ. Ce nom fut donné par les Grecs anciens à l’ensemble des pays se trouvant au Sud de l’Égypte. Éthiopiens signifiait en grec « hommes brûlés par le soleil » ! Homère parle des Éthiopiens comme étant les habitants les plus éloignés de la Terre « ceux qui résident depuis l’extrême Orient jusqu’aux régions du couchant », il les considérait comme un peuple mythique. Hérodote (qui est considéré comme le « père de l’Histoire ») applique ce nom aux gens du haut Nil, il cite parmi leurs tribus les Macrobiens (qui vivent longtemps), les Ichtyophages (qui se nourrissent que de poissons) et les Ophiophages (mangeurs d’éléphants, d’autruches, de serpents)… La Bible appelle ce pays la « Terre de Chus », elle serait donc peuplée par les descendants de Chus, fils de Cham, lui-même fils de Noé.

Paysage spectaculaire sur le route de Gondar.

Paysage spectaculaire sur le route de Gondar.

Toutes ces croyances et légendes autant que ses peuples démontrent bien la fascination qu’elle a exercée et qu’elle exerce toujours sur l’Occident. On ne saurait que trop vous conseiller d’aller voir sur place !

L’Éthiopie a toujours été, et est encore de nos jours, une fabuleuse mosaïque de peuples sans âge qui perpétuent rites et traditions vieilles comme le monde.

Migration au petit matin vers le marché...

Migration au petit matin vers le marché…

Elle est actuellement composée de 83 groupes ethniques. On y dénombre plus de 70 langues et au moins 200 dialectes, dont certains n’ont pas encore était répertoriés par les linguistes. Les différences physiques originales entre les ethnies principales ont été atténuées au fil des millénaires, mais ils en existent encore beaucoup qui ont des caractéristiques physiques distinctes et uniques. Ces différents peuples possèdent un grand nombre de coutumes ancestrales, de cérémonies et de célébrations religieuses hallucinantes avec des chants et des danses envoûtantes…

Les deux peuples démographiquement majoritaires sont :

Ferme des plateaux d’Abyssine.

Ferme des plateaux d’Abyssine.

D’une part, les Oromos (32% de la population éthiopienne) qui vivent en majorité sur les hauts plateaux où ils pratiquent l’élevage. Ils vivent encore dans des villages constitués de huttes circulaires faites de boue et de branches.

Et, d’autre part, les Amharas (environ 30% de la population) une ethnie traditionnellement chrétienne qui occupent principalement la région du même nom, située au nord-ouest de l’Éthiopie. Le Christianisme aurait été introduit en Éthiopie dans le royaume d’Aksoum dès le IVe siècle. Isolé du reste du monde entre le VII et le XIXe siècle, elle a développé une spiritualité, une théologie et des usages liturgiques propres, très influencés par l’Ancien Testament (la mythique Reine de Saba appelée Makéda en Ethiopie…).

Prêtre à Lalibela !

Prêtre à Lalibela !

Cohabitent également dans ce pays :

Les Mursis, un peuple semi-nomade du sud du pays, qui vit sur les bords de la fameuse rivière Omo. Les femmes Mursis sont connues pour leurs ornements labiaux et auriculaires en forme de disques plats, qui leur vaut le triste nom de « femme à plateaux « . Les fillettes commencent à porter des disques à partir de l’âge de 10 ans et petit à petit le diamètre des disques s’agrandit et donne d’impressionnantes déformations. Ce peuple de pasteurs compte environ 5000 individus.

Portrait d’une femme Murcie, vallée de l’Omo.

Portrait d’une femme Murcie, vallée de l’Omo.

Les Afars, une population d’éleveurs nomades qui vit aujourd’hui disséminée dans trois états (l’Éthiopie, l’Érythrée et Djibouti).

Les Somalis qui sont majoritairement musulmans et pasteurs, mais aussi d’autres groupes moins nombreux que l’on trouve dans le Sud du pays comme les Tigrés, les Gurages, les Sidamas, les Welaytas, les Konsos (un peuple d’agriculteurs qui a développé un système de culture en terrasses leur permettant de profiter de belles récoltes malgré la pauvreté du sol) …

Village des hauts plateaux.

Village des hauts plateaux.

Le voyageur curieux de rencontres saura apprécier la véritable hospitalité qu’offrent les habitants de ce pays. Ces peuples divers, qui possèdent tous une grande fierté, perçoivent avant tout l’étranger comme un invité et même si certains montreront des réserves dans un premier temps, une fois avertis de vos intentions « pacifiques » et de votre volonté de les connaître respectueusement, vous recevront à bras ouverts. Dans ce pays considéré comme le berceau de l’humanité (avec le Tchad et le Kenya), vous éprouverez un profond sentiment de sérénité. Et c’est ce que nous tenterons de vous faire vivre à travers notre circuit en Éthiopie.

Les chutes du Nil bleu.

Les chutes du Nil bleu.

Planète Découverte vous propose un voyage en Éthiopie pour découvrir ses peuples, ses richesses historiques et architecturales dans des paysages grandioses.  Partez avec nous dans un voyage conçu pour permettre une immersion complète dans les endroits clefs du continent africain !

« Les pieds mènent là où un cœur attend ». Proverbe Éthiopien.

 

Pierre