Monthly Archives: mars 2016

A la rencontre des dragons de Komodo…

A la rencontre des dragons de Komodo…

A la rencontre des dragons de Komodo

A la rencontre des dragons de Komodo

A la rencontre des dragons de Komodo

Komodo que les Indonésiens appellent «Pulau Komodo», est une île surprenante au cœur de la mer de Florès. Elle est une des très nombreuses îles, des «petites îles de la Sonde», située entre Sumbawa et Florès. Elle compte moins de 2 000 habitants pour la plupart des familles de pêcheurs, notamment des Makassar et des Bugis originaires des Célèbes et descendants d’anciens condamnés exilés de force sur l’île; sans oublier quelques Bajo, les « nomades de la mer ».

Coucher de soleil sur la mer de Florès

Coucher de soleil sur la mer de Florès

Mais si cette île est célèbre, c’est bien sûr pour sa faune endémique unique au monde et son fameux résident, le terrible Dragon de Komodo! Appelé aussi varans de Komodo (Varanus komodoensis), il est le plus grand lézard vivant au monde.

Dragon de Komodo

Dragon de Komodo

 

Les Indonésiens le dénomment Buaya Darat (littéralement « crocodile terrestre »), parfois Ular Naga (« serpent-dragon ») ou Ora (en langue locale manggarai). Les habitants de l’île s’accommodent de la présence de ces varans qu’ils considèrent comme étant leurs jumeaux!

Bébé dragon!

Bébé dragon!

Et, selon une légende réputée en ces lieux, une princesse de Komodo (Putri Naga) mit au monde des jumeaux : un garçon du nom de Gerong et une fille, ressemblant à un varan, dénommée Ora; la princesse exigea de son fils qu’il traitât sa sœur comme son égale. Depuis ce temps mythique, les villageois respectent les varans en leur offrant par exemple une partie de leur chasse! Avant leur découverte en 1910 par une expédition hollandaise, il courait déjà de nombreuses légendes sur ces créatures décrites comme terrifiantes et monstrueuses.

Patte de dragon de Komodo

Patte de dragon de Komodo

Ces légendes se confirmèrent en grande partie, en effet ces reptiles qui semblent être des rescapés de l’ère des dinosaures, peuvent atteindre 3 mètres de long et peser plus de 150 kg. Ils sont de redoutables chasseurs carnivores, ils se nourrissent de macaques, cerfs, sangliers et même de buffles. Ses armes sont ses griffes et sa mâchoire dissociable qui lui permet d’avaler d’énormes proies qu’il aura préalablement infectées de bactéries en les mordants afin de les affaiblir. Il en reste aujourd’hui moins de 6 000 dont la plus importante colonie se trouve sur l’île de Komodo, mais aussi sur l’île voisine de Rinca. Pour les protéger, fut créé en 1980 le parc national de Komodo, il comprend les trois îles de Komodo, Rinca, et Padar ainsi qu’une multitude d’îles plus petites. L’objectif de ce parc est la protection de la flore et de la faune de la région, y compris dans les zones maritimes. En 1991, le parc a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite également de nombreux singes macaques, sangliers, biches ou encore buffles sauvages. Outre ses paysages magnifiques de savane et de forêts tropicales qui, à la saison sèche (de mai à octobre), prennent une couleur dans les tons de rouge et pendant la saison des pluies (de novembre à avril) deviennent verts comme du Jade. Plusieurs de ses îles et îlots sont bordées de plages de sable blanc et rose (dû au corail rouge), il est possible de se baigner dans ses eaux turquoise et d’explorer ses superbes sites de plongée sous-marine et de surface.

Bateaux de pêche sur la mer de Florès

Bateaux de pêche sur la mer de Florès

 

Dans ces îles de la Sonde vivent des peuples aux traditions ancestrales millénaires (artistiques et culturelles). Ceux-ci ont su évoluer avec l’apport des religions et mœurs venues d’autres continents (Europe, Inde, Afrique) tout en gardant leurs traditions et art de vivre. Ils vivent dans des paysages de rêves, lagons aux eaux translucides, paysages verdoyants exotiques, volcans coniques surgissant des vallées… en osmose avec des animaux «préhistoriques» comme le dragon de Komodo!

îles de la Sonde !

îles de la Sonde !

Elles vous attendent à l’autre bout du monde, alors n’hésitez plus et partez avec Planète Découverte à leur rencontre.

Pierre B