Formalités / Santé Cambodge - Vietnam / Des temples d’Angkor à Hanoi


Cette fiche technique appartient au circuit : Des temples d’Angkor à Hanoi

Formalités :

Cambodge : Le visa est obligatoire. Il peut être délivré à l’aéroport international de Phnom Penh par les services de l’immigration (contre paiement d’une taxe de 20$ pour les touristes ; prévoir une photo d’identité (de format 4 x 6 cm), à condition que le passeport ait une durée de validité suffisante (4 mois au minimum).
Les visas de tourisme ouvrent droit à un séjour d’un mois. Ils peuvent être prorogés d’un mois maximum, une seule fois, par les services de l’immigration de Phnom Penh. Il est également possible d’obtenir un visa de tourisme électronique (e-visa) via internet.
Les Canadiens qui se rendent au Cambodge doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du Cambodge. Visa de touriste : exigé, mêmes conditions que ci-dessus.

Vietnam : Passeport valide au moins 1 mois après la fin de validité du visa ou du séjour au Vietnam.
Pour ce circuit où nous restons moins de 15 jours au Vietnam, il y a une exemption de visas qui est valable du 1er juillet 2015 jusqu’au 30 juin 2016.
Pour de plus amples informations, "contactez l’Ambassade du Vietnam à Paris", ou consulter le site internet de l’Ambassade de France à l’adresse suivante : http://www.ambafrance-vn.org

Les Canadiens qui se rendent au Vietnam doivent être en possession d’un passeport canadien encore valide pendant au moins un mois après la date prévue de leur départ du pays. Ils doivent en outre détenir un visa, qu’ils doivent obtenir avant d’arriver. La plupart des visas de touriste prévoient une seule entrée et sortie. Les voyageurs doivent conserver la carte d’entrée et de sortie avec leur passeport, car elle sera exigée lorsqu’ils quitteront le pays. Une carte perdue peut être remplacée par un bureau d’immigration, mais les formalités peuvent être complexes.

Adresses / numéros utiles

En France

  • Ambassade de France au Cambodge.
    Adresse : 1, boulevard Monivong BP 18 Phnom Penh
    Tél : +855 (23) 430 020 et +855 (23) 430 037
    Numéro d’urgence (nuit, week-end et jours fériés) : +855 12 951 401, Courriel : ambafrance.phnom-penh-amba@diplomatie.gouv.fr, http://www.ambafrance-kh.org/
  • Ambassade du Cambodge en France
    Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade, Adresse : 4, rue Adolphe Yvon, 75116 Paris, Tél : 01.45.03.47.20
    ambcambodgeparis@mangoosta.fr : http://www.ambcambodgeparis.info/?q=visa-entree-cambodge
  • Ambassade du Vietnam en France :
    62-66, rue Boileau, 75016 Paris. M. : Exelmans ou Chardon-Lagache. Tél. : 01-44-14-64-00 (standard et visas pour les touristes). Information tél. : 01-44-14-64-20 (répondeur) et 01-44-14-64-13. E-mail : vnparis@wanadoo.fr.

En Belgique

  • Ambassade du Cambodge en Belgique.
    Adresse : avenue de Tervueren, 264A, Bruxelles 1150.
    Tél. : 02-772-03-72.
    Courriel : amcambel@skynet.be.
  • Ambassade du Vietnam en belgique :
    boulevard du Général-Jacques, 1, 1050 Bruxelles.
    Tél. : (32-2) 379-27-37 ou 374-79-61. E-mail : vnemb.brussels@skynet.be.

En Suisse

  • Ambassade du Cambodge en Suisse (section consulaire)
    Adresse : chemin Teverney, 3, case postale 213, 1218 Grand-Saconnex, Genève. Tél. : 022-7887-774.
    Courriel :camemb.gv@mfa.gov.kh ou cambodge@bluewin.ch.
  • Ambassade du Vietnam en Suisse :
    26, Schlosslistrasse, 3008 Berne. Tél : (41-31) 388-78-78.

Au Canada

  • Consulat du Cambodge au Canada.
    Adresse :Chadwick Court, 903-168, North Vancouver, V7M 3L4. tél. : 604-980-17-18.
    Pour l’ambassade, contacter l’ambassade du Cambodge aux États-Unis : Adresse : 4530 16th Street NW, Washington DC, 20011. Tél. : 001-202-726-77-42. Courriel : camemb.usa@mfa.gov.kh.
  • Ambassade du Vietnam au Canada :
    Wilbrod 470, Ottawa, Ontario K1N-6M8. Tél. : (1-613) 232-1957.

Santé

Avant le départ : Consultez votre médecin (éventuellement votre dentiste). Il est également recommandé de souscrire une assurance assistance/rapatriement/ frais médicaux ou multirisque.

Prévention des maladies transmises par les piqûres d’insectes
Présence endémique de la dengue : des précautions doivent être prises dans l’ensemble du pays. Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques : il convient donc de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques). Il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre (la prise d’aspirine est déconseillée).
Prévention du paludisme (malaria) : maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques qui impose le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…). À ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Classification : zone 3 sauf Phnom Penh.
Il est recommandé de veiller à la qualité des aliments et à leur bonne cuisson, d’éviter la consommation de crudités, de coquillages et de tous fruits ou légumes non pelés ou non lavés. Il est conseillé de ne pas boire l’eau du robinet : préférer les eaux en bouteilles capsulées, d’origine locale ou importée. À défaut, filtrer l’eau et la faire bouillir avant consommation.
Il faut se laver régulièrement les mains avec du savon ou avec un soluté hydro-alcoolique.
La rage est présente chez les chiens, les chats, les cochons et les singes. Il est vivement recommandé, en cas de morsure, de se rendre rapidement à la consultation de l’Institut Pasteur de Phnom Penh, où les vaccins sont disponibles.

Vaccinations
La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée. Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B. Autres vaccinations : en cas de séjour en zone rurale, la vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire (à pratiquer dans un centre médical sur place). La vaccination contre la rage peut également être proposée (si besoin, présence du vaccin français à l’Institut Pasteur du Cambodge).
Dans tous les cas demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.
Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter le site de l’INVS, ainsi que celui de l’OMS, qui vous renseigneront sur l’état sanitaire de ce pays, ou le site de l’institut Pasteur.
http://www.who.int/fr

Au Canada  :
Agence de la santé publique du Canada :
http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/index-fra.php

Sécurité :

Les conditions de sécurité sont généralement satisfaisantes au Cambodge.
Il convient toutefois de maintenir un bon niveau de vigilance lors d’un séjour dans ce pays.
À Phnom Penh comme dans les principaux centres urbains, faire preuve de prudence lors des déplacements de nuit, particulièrement à pied, en cyclo-pousse ou en moto-taxi ; de ne pas porter sur soi - et à plus forte raison de ne pas exhiber - des sommes d’argent importantes ou des objets de valeur en raison des risques de vol à l’arraché. Il est conseillé de laisser son passeport dans un lieu sûr et de ne conserver sur soi qu’une photocopie de ces documents ; en cas d’agression, de n’opposer aucune résistance.

Le niveau de criminalité de droit commun reste faible au Vietnam, mais il est recommandé de faire preuve de vigilance à l’égard des sollicitations émanant de personnes inconnues. Évitez de montrer argent et bijoux.

  • La législation vietnamienne est particulièrement sévère face aux délits concernant le trafic de stupéfiants.
  • Il est conseillé aux voyageurs suivant un traitement antidépresseur de conserver systématiquement l’ordonnance du médecin prescripteur, avec les doses nécessaires à la durée de leur séjour. La législation vietnamienne est sévère en matière de transport de certains produits pharmaceutiques dont l’écoulement sur place est assuré par l’Etat. Pour mémoire, des condamnations récentes ont été prononcées à l’encontre de personnes transportant des boîtes de Lexomil, des comprimés de Myolastan.

Avertissements :

  • Infraction à la législation sur les stupéfiants : la consommation de toutes les drogues est interdite au Cambodge. L’usage, la détention et le trafic de stupéfiants sont punis d’une peine d’emprisonnement de 10 à 20 ans et d’une amende allant de 2 500 à 10 000 US Dollars.
  • Infractions à caractère sexuel : le Cambodge est identifié comme l’une des destinations asiatiques privilégiées pour le tourisme sexuel. La loi cambodgienne destinée à lutter contre la pédophilie punit de 1 à 10 ans de prison tout "acte indécent sur mineurs de moins de 15 ans" ou "relation sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans". En tout état de cause, tout ressortissant français, auteur de délits à caractère sexuel au Cambodge, peut être poursuivi en France même en l’absence de plainte de la victime.
  • Trafic de biens culturels : l’acquisition et l’exportation illicites de "biens culturels", notamment les pièces archéologiques
  • Sculptures, éléments architecturaux ou poteries - sont interdites et punies de 6 mois à 10 ans de prison.

Nous vous conseillons vivement de consulter les dernières informations concernant ces pays sur le site du ministère des affaires étrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
01 80 91 99 14

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France