Corée du sud

Voyage en Corée du sud

Note : 4.8 / 5
Nombre de votes : 5

  • Temple de Seokguram avec vue sur la campagne.
  • Le kimchi, mets traditionnel coréen
  • Village de Hahoe

Ce séjour au pays du matin calme, la Corée du sud, vous étonnera par ses paysages surprenants et son authenticité préservée. Les déplacements durant ce voyage s’effectuent en train et en bus, avec lesquels vous partirez à la découverte des pics granitiques vertigineux du parc de Seoraskan. Vous serez surpris par la capitale, Séoul, où se côtoient la dynamique d’une ville moderne avec les riches temples du passé. Sans oublier, entre autres, les sites historiques majeurs à l’image des tumuli de la dynastie Sylla à Gyeongju.
Ce voyage est effectué en petit groupe pour vous permettre une plus grande mobilité tout en gardant une certaine liberté.
Pour plus d’information, n’hésitez pas à consultez notre mode de fonctionnement lors de nos circuits.

Date départ Date retour Prix TTC Groupe minimum
06/05/2022 20/05/2022 3290 6
10/06/2022 24/06/2022 3190 6
08/07/2022 22/07/2022 3190 6
  • Descriptif du circuit
  • carte
  • Les prestations
  • Photos du circuit
  • Vos avis

Itinéraire détaillé du circuit Corée du sud : Voyage en Corée du sud

Jours 1 et 2 : vol Paris - Séoul.

Envol pour Séoul généralement dans l’après-midi, nuit dans l’avion.
Arrivée en Corée du sud, immigration, récupération des bagages et transfert à l’hôtel. Premier contact avec la capitale en fonction de l’horaire d’arrivée.
Nuit à hôtel à Séoul.

Jour 3 : Séoul

La ville de Séoul compte une dizaine de millions d’habitants mais elle se trouve au cœur d’une vaste conurbation d’environ 25 millions d’âmes, ce qui en fait l’une des mégapoles les plus peuplées de la planète. Avant de devenir le siège du pouvoir politique de l’état sud-coréen, Séoul a été la capitale du royaume de Chosŏn de 1392 jusqu’à l’annexion de la péninsule coréenne par le Japon au début du XXème siècle. Les destructions massives provoquées par la guerre de Corée (1950 – 1953) ne lui ont cependant pas permis de conserver beaucoup de constructions anciennes. Journée consacrée à la visite de Séoul : les constructions et aménagements récents (la mairie, la promenade Cheonggyecheon), la porte “Sam-Il-Mun” (parc Tapgol), le sanctuaire Jongmyo (sanctuaire royal confucéen dans lequel sont conservées les tablettes des rois et reines de la dynastie Chosŏn) (patrimoine de l’Unesco depuis 1995), le palais royal Changdeok-gung (patrimoine de l’Unesco depuis 1997), le quartier Insadong.
Nuit à l’hôtel à Séoul.

Jour 4 : Séoul

Poursuite des visites à Séoul avec le quartier Myeongdong, le marché Namdaemun, le marché Gyeongdong (marché traditionnel de plantes médicinales) et le palais royal Gyeongbok-gung.
Nuit à l’hôtel à Séoul.

Jour 5 : Séoul – Sokcho – Naksan-sa – Sokcho

Trajet en autocar de Séoul à Sokcho, ville située sur la côte Est de la péninsule, tout au Nord du pays (environ 3 heures de route). Après-midi consacré à la visite du temple Naksan-sa. Ce temple bouddhique, situé au bord de la mer, à une vingtaine de minutes de Sokcho en bus, est dédié au bodhisattva de la compassion, Kwan’ŭm en coréen (Avalokiteśvara en sanskrit). Retour à Sokcho en bus en fin d’après-midi.
Nuit à l’hôtel à Sokcho

Jour 6 : Sokcho et le Parc National Seoraksan (Monts Seorak)

Sokcho, ville moyenne située sur la côte de la Mer de l’Est / Mer du Japon, est l’un des points d’accès aux Monts Seorak, le massif montagneux le plus célèbre du pays. Nous consacrerons cette journée à des randonnées dans le Parc National Seoraksan (Monts Seorak). Il y a des parcours, parfaitement bien entretenus et balisés, pour tous les niveaux et tous les goûts. Retour à Sokcho en bus en fin d’après-midi.
Nuit à l’hôtel à Sokcho.

Jour 7 : Sokcho – Andong – Hahoe – Andong

Trajet en autocar de Sokcho à Andong (environ 4 heures de route).
Cette petite ville se trouve dans la province Gyeongsang-buk (Sud-Est de la péninsule), une région qui a fourni un nombre considérable de lettrés aux gouvernements de la période de Chosŏn, dont certains grands penseurs comme Yi Hwang (1501 1570). Après une longue carrière au service de l’administration du royaume, cette figure du néoconfucianisme coréen retourna à Andong, son pays natal, et y fonda l’école confucéenne Dosan sŏwŏn.
Après-midi consacré à la visite du village traditionnel de Hahoe. Situé à environ une heure de route d’Andong, ce village est classé au patrimoine de l’Unesco depuis 2010. Retour à Andong en fin d’après-midi.
Nuit à l’hôtel à Andong.

Jour 8 : Andong – Gyeongju

Trajet en autocar d’Andong à Gyeongju (environ 3 heures de route).
L’histoire officielle de la dynastie des Tang (dynastie ayant régné en Chine de 618 à 907) rapporte qu’à Gyeongju, capitale du royaume de Silla (-57 935) qui à l’époque s’appelait Kŭmsŏng (la cité de l’or), il n’y avait pas une seule maison couverte avec un toit de chaume, et que de jour comme de nuit le son de la musique et des chants emplissait les rues. Cette époque de la splendeur de la capitale de Silla nous a laissé des vestiges et des trésors que nous aurons bien entendu l’occasion d’admirer au cours de notre séjour dans cette ville. Les zones historiques de Gyeongju sont classées au patrimoine de l’Unesco depuis 2000. Nous nous déplacerons aussi dans les environs pour visiter un village traditionnel et une école confucéenne datant de la période de Chosŏn.
Après-midi consacré à la visite de Gyeongju : le parc des tumuli et la tombe Cheonmachong, l’observatoire Cheomseongdae, l’école confucéenne, le vieux village, la maison du clan Choe.
Nuit à l’hôtel à Gyeongju.

Jour 9 : Gyeongju – Seokguram – Bulguk-sa – Gyeongju

Matinée consacrée à une excursion au temple Bulguk-sa et à la grotte Seokguram (magnifique statue en pierre d’un Bouddha datant du VIIIème siècle, période du Silla unifié), deux sites classés au patrimoine de l’Unesco depuis 1995. Dans l’après-midi, poursuite des visites à Gyeongju : le musée national de Gyeongju, l’étang Anapji (site d’un ancien palais royal).
Nuit à l’hôtel à Gyeongju.

Jour 10 : Gyeongju – Yangdong – Oksan sŏwŏn – Gyeongju – Daegu – Haein-sa

Excursion au village traditionnel de Yangdong (classé au patrimoine de l’Unesco depuis 2010). Avec ses anciennes maisons traditionnelles de lettrés, ce village authentique parfaitement bien préservé nous plonge dans la Corée rurale d’autrefois. Poursuite de la visite avec l’école confucéenne Oksan sŏwŏn. Retour à Gyeongju. En fin d’après-midi, transfert en autocar de Gyeongju à Haein-sa (environ 3h30 de route).
Nuit à Haein-sa à l’hôtel.

Jour 11 : Haein-sa et le Parc National Gayasan (Monts Kaya) – Daegu – Busan

Matinée consacrée à la visite du monastère Haein-sa et sa fabuleuse collection de plus de 80000 tablettes de bois du Tripitaka Koreana (textes bouddhiques). A partir de l’an 1231 (période de Koryŏ), les armées mongoles d’Ögedei Khan (fils de Genghis Khan) envahirent la péninsule coréenne à plusieurs reprises. Ces invasions, particulièrement destructrices et source de souffrances considérables pour le peuple coréen, se poursuivirent jusqu’en 1259, année où la cour de Koryŏ décida de se soumettre à l’autorité de Kubilai (petit-fils de Genghis Khan), le grand Khan mongol qui quelques années plus tard allait fonder une nouvelle dynastie en Chine et étendre sa domination sur un immense empire. C’est au cours de cette période troublée qu’un trésor fût détruit par l’envahisseur : une version du canon bouddhique (tripitaka en sanskrit) gravée deux siècles plus tôt sur des tablettes de bois. Avant même de prendre la décision de se soumettre et alors que le pays subissait les attaques répétées des Mongols, la cour de Koryŏ donna l’ordre de produire de nouvelles tablettes d’impression du canon. Cette entreprise était aussi et surtout un appel au secours lancé aux Bouddhas par les autorités du royaume. Cette collection de plus de 80000 tablettes de bois qui permettaient l’impression des textes qui y sont gravés (en chinois classique) par la technique de la xylographie et qui datent donc du milieu du XIIIème siècle, est aujourd’hui précieusement conservée dans le monastère Haein-sa. Le monastère Haein-sa et les dépôts des tablettes du Tripitaka Koreana sont classés au patrimoine de l’Unesco depuis 1995.
En début d’après-midi route pour Daegu en autocar (environ 1h20 de trajet) (Daegu est la troisième ville du pays avec environ 2,5 millions d’habitants). A Daegu, changement pour un autre autocar à destination de Busan (2 heures de route). Première prise de contact avec la grande ville portuaire : le marché aux poissons de Jagalchi, le quartier Nampodong.
Nuit à l’hôtel à Busan.

Jour 12 : Busan

La deuxième ville de Corée du Sud (environ 5 millions d’habitants dans l’agglomération), coincée entre mer et montagne, étend ses tentacules interminables comme elle peut jusque dans les moindres recoins constructibles. Busan est aussi un très grand port à l’activité trépidante (en dehors des ports chinois, Busan est actuellement, selon le critère du tonnage, le deuxième port de commerce d’Asie après Singapour) avec ses chantiers navals situés à proximité du centre-ville, son marché aux poissons où se côtoient les mareyeurs et les vieilles femmes coréennes installées sur le bord de la rue, à même le sol, avec quelques kilos de poisson.
Poursuite des visites à Busan : le monastère Beomeo-sa, la tour de Busan (haute de 120 mètres, elle permet d’avoir une vue à 360° extraordinaire sur la ville), le marché aux poissons de Jagalchi.
Nuit à l’hôtel à Busan.

Jour 13 : Busan – Ulsan – Busan

C’est à partir de Busan que nous irons, ce jour, visiter deux mastodontes de l’industrie sud-coréenne installés à Ulsan (ville d’un peu plus d’un million d’habitants située à environ 1h30 de route de Busan) : les chantiers navals Hyundai Heavy Industries, les plus grands du monde avec 54000 salariés sur le site (en 2015, ces chantiers ont livré 90 navires cargo de très gros tonnage : un tous les 4,06 jours en moyenne !), Hyundai Motor, la plus grande usine de construction automobile du monde (plus d’un million de véhicules sortent des quatre chaînes de montage du site chaque année).
Nuit à l’hôtel à Busan.

Jour 14 : Busan – Séoul

Trajet de Busan à Séoul en KTX (TGV coréen). Après-midi libre à Séoul.
Nuit à l’hôtel à Seoul.

Jour 15 : Séoul – Paris

Vol Séoul – Paris, avec ou sans escale.

Nota :

  • Il se peut que le départ du vol retour se fasse de Séoul le soir du 14e jour, l’arrivée sur Paris serait alors le matin du jour 15.
  • Cet itinéraire est fourni à titre indicatif, c’est à dire que suivant les conditions météorologiques et/ou opérationnelles, le guide-accompagnateur qui est en charge du circuit, peut vous proposer des modifications suite à d’éventuels problèmes rencontrés, s’il le juge nécessaire pour votre sécurité et celle du groupe.

Carte interactive du circuit Corée du sud : Voyage en Corée du sud

Nos prestations pour le circuit Corée du sud : Voyage en Corée du sud

Le prix comprend

  • Les vols internationaux Paris-Séoul A/R sur compagnie régulière.
  • Les taxes d’aéroport et surcharges carburant [1]
  • Tous les transports et les transferts (métro, bus, train, taxi, ferry - le choix est à la charge de l’accompagnateur), sauf
    pendant les temps libres
  • Les hébergements en hôtels*** (NL)
  • Les petits déjeuners
  • Le guide accompagnateur Planète Découverte français
  • Les entrées et les sites mentionnés au programme

Le prix ne comprend pas

  • Les boissons et achats personnels
  • Les repas (prévoir de 5€ à 15€ par repas)
  • Les sites non prévus en option.

En option :

Notes

[1Taxes aériennes incluant la surcharge carburant avec la compagnie Korean Air. En cas de réservation sur une autre compagnie pour ce voyage, le montant des taxes peut varier et vous sera au plus tard indiqué 30 jours avant le départ.

Galerie photos du circuit Corée du sud : Voyage en Corée du sud


JPEG - 85.7 ko
Réserve de Seoraksan en Corée
JPEG - 78 ko
Gardes du palais Gyeongbokgung à Séoul


JPEG - 38.5 ko
Marché de Namdaemun à Séoul
JPEG - 49.4 ko
Temple dans le jardin Biwon Séoul


JPEG - 52.1 ko
Le Kimchi, mets traditionnel coréen
JPEG - 48 ko
Le Mogwan, couronne conique en or. Musée de Gyeongju


JPEG - 45.6 ko
Temple de Bulguksa à Gyeongju
JPEG - 44.1 ko
Paysage côtier vers Sokcho


JPEG - 123.9 ko
Village de Hahoe
Village de Hahoe vers Daegu
JPEG - 121.8 ko
Temple de Haeinsa
Temple de Haeinsa en Corée du sud


JPEG - 81.7 ko
Moine à Haeinsa
Moine à Haeinsa, Corée du sud
JPEG - 70.4 ko
Point de vue au Parc de Gayasan
Point de vue au Parc de Gayasan


Photos Planète-Découverte prises lors de nos circuits.

Tous les avis du circuit Corée du sud : Voyage en Corée du sud

Notez ce circuit :
5 votes

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

« Retour à la sélection des circuits

fiche technique du circuit

  • Petit groupe de : 6 à 12 personnes
  • Encadrement : Guide-accompagnateur Planète Découverte français
  • Vol régulier : Korean Air, Air France, Air China
  • Hébergement : Hôtel ***
  • Thèmes : Découverte, nature, culturel

Fiche pays


  • Capitale de la Corée : Séoul
  • Population : 49.3000.0000 habitants
  • Monnaie : Won
  • Superficie : 99.274 km2
  • Langue : Coréen
  • Religions : bouddhisme 23,2%, protestants 19 %, catholique 11 %, confucianistes, chamanisme coréen….
  • Régime : République
  • Sommet : Le mont Halla, 1950m.


paiement sécurisé
Paiement sécurisé
CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
09 86 76 66 15
Newsletter
planète découverte
Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France