Descriptif jour par jour du circuit Asie / Chine - Tibet


Cette fiche technique appartient au circuit : Chine - Tibet

Itinéraire indicatif [1] de notre circuit au Tibet

Jour 1 : Paris-Pékin (Chine)

Envol vers l’Asie, nuit et dîner à bord.

Jour 2 : Pékin

Arrivée en Chine et, en fonction des horaires des vols, premières impressions de la « capitale du nord ».
Nuit à l’hôtel à Pékin

Jour 3 : Pékin-Grande Muraille-Pékin

Excursion depuis Pékin pour aller découvrir l’incontournable grande muraille de Chine "le dragon de dix mille lis"à partir d’un des tronçons les moins fréquentés et des plus impressionnants.
Retour l’après-midi dans la capitale pour visiter le Temple du ciel et ses jardins, d’époque Ming il est la transposition terrestre de la cosmogonie chinoise .
Nuit à l’hôtel à Pékin.

Jour 4 : Pékin-Xian train de nuit

Dès le matin, balade à pieds dans les derniers hutong emblématiques du vieux Pékin, puis découverte de la place Tien an men qui serait avec ses 40 ha la plus étendue de Chine, bien sur, mais aussi du monde. Visite de la cité interdite : du palais de l’union, des appartements privés de Qianlong, du palais de l’harmonie privée ... un plongeon à l’époque des grands empereurs de Chine.. Dans l’après-midi, possibilité de visiter le temple des Lamas (en option) pour une première approche du Bouddhisme Lamaïste …
Transfert à la gare de l’ouest pour rejoindre Xian en train de nuit couchette.

Jour 5 : Xian

Arrivée en matinée à Xian, dépose des bagages à l’hôtel et visite de la Grande Pagode de l’Oie Sauvage, du musée provincial de Xian, du quartier Hui et sa mosquée qui combine le style chinois et musulman. Possibilité de monter sur les murailles d’enceinte de la ville.
Temps libre et nuit à l’hôtel à Xian en centre ville.

Jour 6 : Xian

Matinée consacrée à la visite de la très célèbre armée enterrée de l’empereur Qin Shuang, plus d’un millier de soldats ont été découverts et exposés au public. Retour sur Xian, temps libre pour profiter de l’une des villes les plus attractive du pays.
Transfert à la gare en soirée et train de nuit couchette pour Lanzhou.

Jour 7 : Lanzhou -Xiahe

Lanzhou dans la province du Ganzu, était à la porte du Tibet et est peuplé de nombreux tibétains.
Route vers Bingling Si et découverte de ses fameuses grottes des mille Bouddhas géants dont celui de 27m. Après Linxia, capitale de la minorité musulmane chinoise Hui, on entre dans le pays tibétain de l’Amdo, une des trois régions traditionnelles du Tibet avec ses premiers chortens et lamaseries.
Nuit à l’hôtel à Xiahe.

Jour 8 : Xiahe

Xiahe est une petite ville de pèlerinage tibétain qui a su garder son authenticité.
Le matin, petite marche pour effectuer le Kora (promenade méditative tibétaine ) en se fondant aux pèlerins tibétains le long des moulins à prières. Visite du monastère de Labrang, un des 6 principaux monastères tibétains de la secte des Bonnets Jaune ou Gelugpa, fondée en 1709, il abrite encore 1400 moines.
Dans l’après-midi, continuation de la visite la bibliothèque du monastère, le Gongtang Chorten, haut de 31m, d’où l’on a une vue splendide sur le monastère.
Temps libre.
Nuit à l’hôtel à Xiahe.

Jour 9 : Xiahe-Taer’si

Route grandiose vers Taer’si ( ponctuée de nombreux arrêts), à travers des paysages de steppes, où les nomades tibétains et leur troupeau de yack établissent leurs campements d’été. Le paysage change après le passage d’un col à 3648m et la steppe se transforme en montagnes et canyons .
Arrivée à l’hôtel à Taer’si en soirée.

Jour 10 : Xining-Lhassa (Tibet) en train

Ter’si est connue pour son très important monastère, le Kumbum, un des 6 plus important du Tibet. Il a été édifié en 1560 sur le site de la naissance de Tsongkhapa, fondateur de la secte des Bonnets Jaunes. C’est également le lieu où naquit la tradition de la sculpture en beurre de yacks. L’exploratrice et écrivain Alexandra David Neel y séjourna avant de se rendre à Lhassa.
Visite du monastère en matinée et transfert à Xinning pour embarquer dans l’après-midi sur le train le plus haut du monde en direction du Tibet.
Dîner et nuit dans le train en couchette 1ère classe.

Jour 11 : Lhassa (3660m d’alt)

Découverte des grandioses paysages sauvages du Tibet à bord du train « le dragon de fer qui danse sur le Toit du monde » où la plupart du trajet se fait à plus de 4 000 mètres d’altitude et dont le point culminent est à 5 072 mètres, c’est la voie ferrée la plus haute du monde.
Arrivée dans l’après-midi ou en soirée à Lhassa en fonction de l’horaire du train.
Nuit à Lhassa dans la vieille ville tibétaine.

Jour 12 : Lhassa

Capitale historique du Tibet, Lhassa reste le cœur et l’âme du Tibet. Visite du toujours aussi grandiose Potala, palais des Dalaï Lamas qui domine la ville et du temple du Jokhang, centre spirituel du Tibet qui attire toujours des milliers de pèlerins qui se prosternent devant lui.
Balade dans le quartier du Barkhor, la vieille ville tibétaine et de son bazar où l’on trouve de nombreuses échoppes d’artisanat tibétain.
Nuit à Lhassa.

Jour 13 : Lhassa-Ganden-Lhassa

Excursion au monastère de Ganden édifié en 1409 par le grand moine Tsongkhapa. Ganden apparaît comme un nid d’aigle, d’où l’on jouit d’une vue imprenable sur la vallée environnante. Dans l’après-midi, découverte des moines « débatteurs » au monastère de Sera dans les environs de Lhassa.
Temps libre.
Nuit à Lhassa.

Jour 14 : Lhassa-Samye-Tsedang (3450m d’alt) (170km)

Départ vers la vallée de Yarlung Tsangpo (Brahmapoutre en Inde) pour rejoindre la ville de Tsedang. En route, arrêt pour effectuer la visite du monastère de Samye, le premier monastère du Tibet, construit en 775 sur les principes des mandalas. Dans l’après-midi, excursion vers le Yumbulagang, le premier palais royal tibétain devenu un temple.
Nuit à l’hôtel à Tsedang.

Jour 15 : Tsedang-Gyantse (4040m d’alt)

Le matin, route à travers le pays U-Tsang, passage du col Kamba-la (4797 m) et découverte du magnifique lac Yamdrock aux eaux turquoise (4488 m). Après avoir longé le lac sur sa partie nord, passage du col Karo-La à 5013m qui offre une vue splendide sur les glaciers.
Arrivée à Gyantsé en fin d’après-midi.

Jour 16 : Gyantse-Shigatse (3900m d’alt)

Découverte de la ville de Gyantse qui a gardé son caractère traditionnel tibétain. Visite du monastère de Pelkhor Chöde, édifié au XVe siècle avec son superbe Gyantse Kumbum (le Chorten aux mille images). Balade dans la vieille ville tibétaine encore conservée.
Déjeuner à Lhatse et arrivée en début d’après-midi à Shigatse (3900 m d’alt), la deuxième ville du Tibet.
Nuit à l’hôtel à Shigatse.

Jour 17 : Shigatse-Baber (4300m d’alt)

Ancienne capitale du royaume de Tsang, Shigatse est dominée par la forteresse « Shigatse Dzong ». Visite du magnifique monastère Tashilhumpo au pied de la forteresse, fondé au XVe siècle, il était le siège du Panchen Lama (deuxième personnage de la hiérarchie bouddhiste lamaïste après le Dalaï Lama).
Départ sur la spectaculaire « route de l’amitié » (Lhassa Kathmandu), qui permet d’admirer des sommets parmi les plus hauts du monde.
En route, visite du monastère forteresse de Sakya érigé en 1268, et dont les lamas avaient pris le contrôle du Tibet au XIIIe siècle.
Passage du col Gyalstok-La à 5248m et première vue sur le toit du monde, l’Everest.
Arrivée à l’hôtel Baber en soirée.

Jour 18 : Baber-Zhangmu (2250m d’alt))

Continuation de la route de l’amitié vers la Népal. Arrêt à Tingri (le vieux) pour jouir du panorama sur l’Himalaya, les monts Everest (8848m), Lhotse (8516m) et Cho Oyu (8201m). Le paysage aride des hauts plateaux tibétains laisse ensuite place à un écosystème à la végétation luxuriante avec de spectaculaires cascades lors de l’impressionnante descente vers Zhangmu.
Nuit à l’hôtel à la ville frontière de Zhangmu (2250 m ) aussi appelée Khasa en népalais et Dram en tibétain.

Jour 19 : Zhangmu-Kathmandu (1350m d’alt)

Le matin, traversée de la frontière par le pont de l’Amitié qui sépare le Tibet du Népal. (- 2h 15 de décalage horaire).
Arrêt à Dhulikhel, qui offre une vue imprenable sur les monts himalayens.
Découverte des paysages de cultures en terrasses et visite de la très médiévale ville de Bhaktapur classée à l’UNESCO.
Nuit à l’hôtel à Kathmandu en centre ville.

Jour 20 : Kathmandu

Découverte de Kathmandu, de la place du Palais royal (Durbar square), des petites rues animées alentour, du Palais de la Kumari … Visite du stupa de Bodhnath, le plus imposant du Népal et lieux où les « exilés » Tibétains se rendent de plus en plus en pèlerinage.
Temps libre.
Nuit à Katmandou.

Jour 21 : Kathmandu

Dans la matinée, découverte de Pattan, “la ville aux toits dorés”, ancienne capitale royale et ville d’art.
Dans l’après-midi, découverte de Pashupatinath sur la rivière Bagmati, un des principaux temples de Shiva où affluent pèlerins et sadhus, c’est aussi le lieu de crémation des hindouistes.

Jour 22 Kathmandu

Le matin balade à pieds pour le stupa de Swayambunath qui domine la ville
Temps libre pour effectuer les derniers achats et transfert pour l’aéroport en fin de journée.

Jour 23 : Katmandou-Paris

Retour vers la France sur vols réguliers.


Notes

[1Cet itinéraire est fourni à titre indicatif, c’est à dire que suivant les conditions météorologiques et/ou opérationnelles, le guide-accompagnateur qui est en charge du circuit, peut vous proposer des modifications suite à d’éventuels problèmes rencontrés, s’il le juge nécessaire pour votre sécurité et celle du groupe.

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
01 80 91 99 14

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France