Préparer son voyage Madagascar / Tsingy, lagons et hauts plateaux


Cette fiche technique appartient au circuit : Tsingy, lagons et hauts plateaux

Encadrement

  • Un guide-accompagnateur Planète Découverte pendant toute la durée du circuit.
  • Un chauffeur malgache pendant tous les déplacements minibus ou 4X4

Hébergement :

Petits hôtels, auberges

  • Les chambres sont partagées à deux.
  • Il faut parfois s’accommoder de la disparité de confort des différentes chambres d’un même hôtel, et d’être parfois lésé, parfois privilégié.

Matériel :
Aux mois de juin, juillet, août et septembre, il fait frais la nuit.

  • vous disposerez de couvertures dans tous les hébergements,
  • mais vous pouvez emmener un drap cousu ou un drap polaire en complément si vous craignez le froid, c’est aussi une garantie au point de vue hygiène.

Nourriture :

Sur la route, le midi : Restaurant malgache "Hotely gasy" (moins de 1€ le plat) :
Servis d’office :

  • Le riz (nul besoin de demander, il est inconcevable de manger sans, il fait partie du couvert)
  • la boisson gratuite : le ranovola (eau bouillie dans le riz brulé de fond de marmite).

des plats simples, composés de très peu de viande. 3 modes de cuisson :

  • "ran" (bouillon),
  • "sauce" (Bouillon gras réduit)
  • "ritra" (sauté).
  • Ne pas hésiter à demander "sans gras", car le gras est plus précieux que la viande maigre. Evitez le canard, toujours bouilli, en gargote.

Poissons

  • "sauce"
  • "coco"
  • frit, jamais grillé, en gargote
  • anguille au porc.

Viandes cuisinées

  • bœuf "romazava" : en bouillon avec des brèdes (genre d’épinards de différentes variétés),
  • porc "ravitoto" : ragout aux feuilles de manioc pilées,
  • viandes aux haricots, aux voanjbory (sortes de pois chiches)…

Soupes et plats chinois

Petites faims, vendus partout :

  • fruits,
  • sambos (samoussas)
  • masikita (mini-brochettes) : 100 Ar/pièce (0,04€)
  • manioc bouilli…

Restaurants plus cher (de 3€ à 6€ le plat)

  • cuisine d’inspiration française avec entrée et dessert : toutes les variations du canard (foie gras compris), cuisses de grenouille, crustacés, poissons grillés…
  • Cuisine italienne ou chinoise.
  • Les produits sont très savoureux, souvent bio (les traitements chimiques sont chers) et bon marché.
  • Le zébu est une viande excellente, toujours fraiche (dure car souvent trop fraiche). Les causes de tourista sont liées à l’hygiène, très rarement à la qualité des produits.
  • La meilleure saison pour les fruits précède les pluies : novembre & décembre.

Boissons

  • Eau minérale, sodas américains de base et bière sont vendus partout.
  • Plus rarement : le vin malgache ou sud-africain, les jus naturels.
  • Partout : le rhum et, très souvent, le pastis.

Bagages/portage

  • Lors des déplacements et transferts, chacun doit porter ses bagages.
  • Nous recommandons donc un sac à dos, sac marin ou sac à roulettes, pas trop encombrant.

Déplacement

Minibus

  • conduit par un de nos chauffeurs malgache.
  • Type Mercedes Sprinter ou Nissan Civilian.
  • Les trajets routiers sont longs, le pays est vaste. Si les routes asphaltées du pays sont en bon état, elles restent peu nombreuses, et les pistes de Madagascar sont parmi les plus difficiles d’Afrique.
  • Pour le circuit "lagons, Tsingy et Hauts-Plateaux", une ceinture abdominale est appréciée de ceux qui souffrent du dos.

Avions pour vols intérieurs
Les vols intérieurs sont assurés par la compagnie nationale Air Madagascar (Boeing 727, ATR…). Les progrès en matière de sécurité et de ponctualité sont très satisfaisants depuis les années 90, et la compagnie n’a jamais été mise en cause par les instances internationales. Mais il faut bien constater de fréquents retards.

Pirogues
Pirogues à balancier pour de petites ballades tranquilles, à l’intérieur des lagons. Nous les équipons de gilets de sauvetage.

Achats :

  • Vannerie : décoratifs (mobiles à suspendre, encadrements) et utilitaires (sacs à main, chapeaux)
  • pierres semi-précieuses (saphir, tourmaline, rubis) jeux de solitaires en pierres de couleur
  • tissage (soie sauvage, coton)
  • broderie (nappes brodées ou crochetées)
  • marqueterie (boites, jeux d’échecs, tableaux)
  • sculptures sur bois (statuaire, tablettes et pots à miel zafmaniry)
  • argent (bracelets)
  • métaux de récupération (avions, voitures, vélos miniatures, lampes à pétrole)
  • corne de zébu (couverts, bracelets mis en forme à chaud)
  • papier antaimoro (incrusté de fleurs)
  • épices (vanille, poivre, baies)
  • foie gras (conserves de canard, principalement)
  • tee-shirts d’excellente qualité, paréos…

Cadeaux

  • Vous disposez d’une franchise-bagage de 30 kg. Vous pouvez emmener quelques fournitures, que vous pourrez laisser sous les sièges du minibus et distribuer quand l’occasion se présente.
  • Les vêtements et chaussures font partout défaut.
  • Les fournitures scolaires (crayons, livres pour enfants en français) peuvent être données dans les écoles de villages.
  • Les médicaments sont très bienvenus, pas n’importe lesquels et pas donnés à n’importe qui, évidemment : médicaments génériques dans les villages, médicaments de spécialité au dispensaire.
  • Produits de beauté, casquettes, vêtements, ballons, jeux sont très appréciés…
  • De manière générale, ne donnez absolument rien aux enfants, ni bonbons ni stylos, mais plutôt aux parents, à un adolescent qui se chargera devant vous de la distribution, à l’instituteur, à l’infirmière... pour ne pas encourager la non-scolarisation, le harcèlement des visiteurs et les gains sans travail, disproportionnés avec leurs parents. Le comportement des enfants souffre du tourisme.

Us et coutumes :

La culture malgache est évidemment le creuset des cultures que chaque vague de peuplement a importée avec elle. Par exemple, la notion de destin (vintana) semble provenir de l’islam, l’importance du zébu, de l’Afrique, les pratiques rizicoles, la maison sur pilotis et le retournement des morts, de l’Asie…

Les coutumes malgaches les plus surprenantes touchent au culte des ancêtres. On reste en relation avec eux en respectant un système complexe de tabous (fady) et de rites (fomba). Le famadihana (retournement des morts) est pratiqué essentiellement sur les Hauts-Plateaux, à la saison fraiche.
Vous pourrez être invités à assister à une exhumation, n’y voyez aucun voyeurisme, c’est un honneur de vous avoir et un honneur pour vous de participer à une fête, et vous participerez financièrement, comme tout le monde (un peu plus que tout le monde, car c’est en fonction des moyens).

Chaque région possède un style musical auquel se rattache une danse : le salegy (Majunga), le kilalaky (Morondava), le tsapiky (Tuléar)…

Demandez toujours l’autorisation de prendre des gens ou des lieux symboliques en photo.
Ne photographiez absolument pas les bâtiments militaires, douanes, gendarmeries, police… même anodins, telle une cabane de gendarmerie au bord de la piste.

Soyez patients (à l’aéroport, pendant les négociations, les contretemps, les imprévus …), ne comparez rien à l’Europe, tout est différent, surtout la notion de temps. A Madagascar, on tue le temps, nous, c’est le temps qui nous tue.
Sourires pendant le séjour, indispensables.

Budget :

Quelques prix :

  • Plat unique : 17000 Ar = 4€
  • Plat en gargote : 2000 Ar = 0,6€
  • petit déj. 10000 = 2,5€
  • bouteille d’eau 2000 = 0,6€
  • soda ou bière locale 3000 = moins d’1€
  • pourboire : Portage de bagages : 1000 Ar, guide malgache dans les parcs : 3000 à 5000 Ar/pers

Prévoyez environ 20 à 25€/jour :

  • 15 à 20Є /j pour la nourriture et les boissons
  • 2 Є/j pour les pourboires
  • + votre budget achats d’artisanat…

Vêtements et matériel :

Habillement conseillé :

  • vêtements d’été
  • 1 polaire
  • chapeau, paréo, foulard
  • 1 veste légère imperméable ou kway
  • maillot de bain
  • sandales nu-pieds pour la pirogue, la ville…
  • baskets à crampons ou chaussures de randonnée légères pour la marche
  • des serviettes sont fournies dans tous les hôtels.

Equipement :

  • un petit sac à dos annexe pour les balades
  • un grand sac poubelle plastique
  • un canif (qui doit voyager en soute)
  • une lampe de poche
  • des lingettes
  • solution antibactérienne pour les mains (en supermarché)
  • Le moins de bijoux et d’objets de valeur possible
  • Une photocopie de passeport (2 premières feuilles) rangés au fond du sac à dos.

Eventuellement

  • drap polaire
  • calculette pour les conversions euro/Ariary/FMG
  • un carnet si vous dessinez ou écrivez.
  • carnet de plongée
  • carte d’étudiant (réductions dans les parcs)
  • sacs congélation zip-lock pour appareil photos, papiers
  • barres de céréales ou fruits secs pour les coups de fatigue en balade
  • boules quiès pour les hôtels bruyants (ronflements, meuglements, aboiements, coq…) On ne les regrette pas.
  • liste de vos affaires (pour une déclaration, en cas de perte)

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
09 86 76 66 15

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France