Préparer son voyage Vietnam / La route mandarine


Cette fiche technique appartient au circuit : La route mandarine

Encadrement :

Un guide accompagnateur Planète Découverte pendant toute la durée du circuit au départ de Paris.

Hébergement :

En hôtel ** à ***, chez l’habitant dans les ethnies du nord.

Bagages/portage :

Lors des déplacements et transferts, chacun doit porter ses bagages.
Nous vous conseillons de voyager avec un sac à dos ou un sac de voyage souple, avec ou sans roulettes, ou sac polochon. EVITEZ DE VOUS CHARGER, la place impartie aux bagages dans le minibus est limitée. Il sera possible de faire laver votre linge.
Puis pensez à tout ce que vous allez rapporter !
Un petit sac à dos est très utile pour les déplacements en journée et pour garder près de vous dans le véhicule (appareil photos, lunettes, guide etc.), il pourra servir de bagage cabine. Ce bagage à mains ne doit pas dépasser 5kg. (Ne pas y mettre de couteau ou d’objet contondant).

Déplacement :

En minibus affrétés, trains, bateaux, cyclo-pousses.

L’équipement :

Emportez des vêtements simples et confortables, des tenues adaptées aux différentes saisons et régions traversées (voir rubrique climats).

  • Lampe de poche (ou frontale)
  • Couteau (veillez bien à le laisser dans votre bagage de soute lors de l’enregistrement)
  • Vos affaires de toilette + serviette de bains (en nids d’abeille, elle sèche plus facilement !)
  • Des lingettes peuvent être très utiles.
  • Lunettes de soleil (verres à fort pouvoir filtrant)
  • Une crème solaire
  • Chapeau ou casquette
  • Petite trousse à pharmacie de base (Il n’y a pas de pharmacie collective)
  • Si vous portez des lunettes, une paire de rechange
  • Une veste coupe-vent imperméable
  • Une polaire
  • Tee-shirts, chemises à manches longues
  • Pantalons (légers, à poches, jeans)
  • Shorts, bermudas
  • Une paire de sandales
  • Une paire de chaussures fermées et confortables.

Achats :

L’artisanat vietnamien est de bonne qualité.

  • A Hanoï : peintures sur soie, estampes, nappes et autres broderies (à acheter de préférence à Hanoi où elles sont moins chères).
  • A Saigon : boîtes laquées, bracelets taillés dans l’écaille de tortue, bouddhas sculptés dans la corne.
  • A Hué : chapeaux coniques en feuille de palmier et confection de vêtements sur mesure, comme la tunique traditionnelle (Ao dài), en moins de 24 heures ! Les tailleurs prennent modèle sur les catalogues occidentaux et peuvent copier le modèle que vous désirez.
  • Région de Da Nang : la soie.
  • A Huế : des théières et des crachoirs anciens en cuivre ou en bronze. Les Porcelaines, les plus belles sont celles de Huế. Attention les originales sont interdites de sortie du territoire car elles sont considérées comme partie intégrante du patrimoine national, mais on trouve des reproductions très bien faites.
  • Boîtes et objets en cannelle, plus difficile à trouver.

Pourboires

Pour les pourboires des chauffeurs ou des guides locaux le montant sera défini en fonctions des informations donnés par votre guide-accompagnateur. Prévoyer environ 15€.

  • Petit pourboire également pour les bagagistes des hôtels. En principe, pas de pourboire dans les cafés et dans les restos, arrondir simplement la somme au montant supérieur.
  • Dans les temples et les pagodes, ce n’est pas un pourboire, mais une contribution à l’entretien des lieux et du culte. On peut laisser quelques dôngs dans l’urne.
    Le marchandage est obligatoire dans les boutiques de souvenirs, il faut prendre son temps, discuter et diviser les prix souvent par trois pour trouver un compromis.
    Pour les objets courants, il est bien évident qu’il existe un prix pour Vietnamiens et un prix pour touristes (jusqu’à 5 fois plus) ; mieux vaut marchander en dôngs.

Budget :

Prévoyez pour vos boissons et achats personnels (timbres, cartes, souvenirs....)
Un repas coute de 1 à 8 euros.
Pourboires divers, prévoyez 15/20€.

Nourriture :

La cuisine vietnamienne est variée et d’une grande richesse, elle compte autour 500 plats environ. Un ingrédient fondamental caractérise la cuisine vietnamienne c’est le nườc mắm, sauce brunâtre obtenue par la fermentation de poissons salés.
Les soupes :

  • Le banh pho, soupe de nouilles de riz
  • Bún thang, soupe de nouilles de riz avec un bouillon et des morceaux de poulet,
    d’omelette et de crevettes
  • Lẩu, le « pot-au-feu vietnamien ».
  • Mì, avec des nouilles jaunes faites avec de la farine de blé.

Spécialités :

  • Les nem (ou cha gio) crêpe de riz roulée, contenant des petits vermicelles, du crabe, des morceaux de porc, des bouts d’oignons, ainsi que des champignons noirs.
  • Les banh cuon, crêpes de riz cuite à la vapeur fourrées de porc émincé.
  • Les chao tôm, canne à sucre grillée roulée dans de la pâte de crevettes épicée.
  • Les Chả cá, filet de poisson frit, servi avec des vermicelles de riz, des herbes aromatiques, des cacahuètes grillées.
  • Le Canh chua, soupe de poisson et de légumes à la saveur aigre-douce en raison des tamarins .
  • Les Bánh bao, brioche cuite à la vapeur, farcie de viande de porc, d’oignons, de champignons parfumés.

Bien sur le riz, il en existe trois sortes : le riz normal avec des grains ronds et blancs, le riz gluant qui présente des grains opaques (il sert à confectionner des gâteaux et des offrandes), et enfin le riz parfumé reconnaissable à ses longs grains
Les desserts vietnamiens sont souvent composés de fruits frais plutôt que de pâtisseries (ananas, banane, orange, papaye, pamplemousse, mangue, mangoustan, ramboutan, longane).

Pâtisseries :

  • Le Bánh chưng, gâteau salé de riz gluant enveloppé dans des feuilles de cocotier ou de bananier, servi à l’occasion de la fête du Têt (Nouvel An vietnamien).
  • Les Mử t, fruits confits confectionnés pour la fête du Têt.
  • Le Bánh dẻo, gâteau à base de farine de riz gluant, fourré de fruits confits, de graines de sésame, de graisse, pour la fête de la Mi-Automne.
  • Le Chè, dessert sucré, à base d’ingrédients très variés : haricots blancs, maïs, patates douces et arrosé de lait de noix de coco.

Boissons :

Le thé est la boisson nationale (souvent gratuit dans les restos). Le plus répandu est un thé vert servi dans de petites coupelles.
La bière est très populaire. La Saigon Beer, la Tiger Beer, la 333 (Ba-ba-ba) sont les plus connues, ainsi que d’excellentes marques locales, comme la Song Han à Da Nang ou la Huda Beer à Huê. Dans le Sud, on trouve la marque de bière BGI (Brasseries et Glacières d’Indochine). Et de nombreux alcools de riz souvent artisanaux.

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
01 80 91 99 14

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France