Descriptif jour par jour du circuit


Jour 1 Sam 22 sept : Paris

Vol du soir vers Antananarivo.

Jour 2 dim 23 sept : Antananarivo-Ambositra

Arrivée le matin à l’aéroport de Antananarivo.
Après les formalités de visa, nous prenons la route avec notre minibus pour Ambositra (260km, 5h30). Nous traversons rapidement Antsirabé, que nous visiterons au retour de la grande boucle. Installation à l’hôtel, briefing et temps libre.

Jour 3 lun 24 sept : Ambositra

Randonnée dans les rizières puis gravir la forêt vers la colline du Rova et retour en rendant visite à quelques artisans du bois dans la campagne.
Jour 4 mar 25 sept : Ambositra-Ambalavao :
Matinée consacrée à observer le travail des fameux artisans du bois d’Ambositra, qui maintiennent la tradition des motifs zafmaniry connus dans le monde entier, et route vers Ambalavao (205km, 4h30). Traversée des plus belles régions agricoles de Madagascar. Arrêt à la ville haute de Fianarantsoa.

Jour 5 mer 26 sept : Ambalavao

Deux évènements hebdomadaires ont lieu ce matin à Ambalavao, face aux montagnes de granit : le marché général, très coloré, où excelle l’art de la récupération, et le grand marché aux zébus, qui draine des troupeaux depuis le grand Sud, à 2 mois de marche de là.
L’après-midi sera selon les souhaits de chacun :
Ceux qui veulent randonner partent à pied du marché avec un guide, pique-nique en sac, direction le parc de l’Anja dans des paysages fabuleux, via le col des Trois Frères et ses tombeaux perchés. (Cette randonnée est modulable selon le souhait du groupe, de 3 à 6h).
Les autres peuvent profiter de la ville et de ses belles maisons à varangues, puis rejoindre le parc de l’Anja en minibus. Dans le fantastique chaos de blocs granitiques du parc de l’Anja, on se promène à la recherche des lémuriens Cata, ici très peu farouches.

Jour 6 jeu 27 sept : Ambalavao-Ranohira.

Cette étape franchit la "porte du Sud" : la végétation se raréfie et les horizons s’allongent. Au milieu de ces grands espaces se dresse le massif gréseux de l’Isalo et son relief ruiniforme et spectaculaire. Nuit au pied du massif, en hôtel à Ranohira.
Jour 7 ven 28 sept :Ranohira
Randonnée facile à travers l’Isalo, vers les cascades et piscines naturelles. Là encore, les temps de marche sont modulables (de 2h30 à 7h). Vous choisissez l’option qui vous convient, et partez en petit groupe, avec un guide du parc.
Le soir, tout le monde retrouve ses affaires dans les tentes, installées au bivouac, à l’intérieur du parc. Notre équipe habituelle de cuisiniers-porteurs sont aussi d’excellents musiciens. Danse, chansons, c’est comme vous voulez…

Jour 8 sam 29 sept : Ranohira-Mangily / Ifaty

200 km de Nationale 7 jusqu’à la nonchalante Tuléar, puis 30km de Nationale 9 jusqu’à la petite station balnéaire de Mangily-Ifaty. Si la RN7 est une très bonne route goudronnée, la RN9 se révèle une piste assez défoncée. Nous entrons dans le vif du sujet. La végétation endémique du Sud malgache nous servira de décor tout au long de notre remontée du canal de Mozambique.

Jour 9 dim 30 sept : Mangily-Tsiandamba.

Après Mangily la touristique, bienvenue sur la côte sauvage et déserte du lagon d’Andavadoaka. Nous échangeons notre minibus contre des 4X4.
En montant vers le Nord par la petite piste côtière (70km, 3h), les couleurs explosent, le turquoise de l’eau recouvre le blanc du sable coralien. Ici, le mode de vie des pêcheurs veizo semble inchangé. Un village de paille tous les 10km, des pirogues à balancier, toute la vie se concentre sur la plage. En arrière, c’est le désert humain du bush hyper-aride, le système de brises du lagon bloque les nuages à 30km en retrait. Beau temps assuré !

Jour 10 lun 1 oct : Tsiandamba-Ambatomilo.

La portion du lagon la plus spectaculaire. La piste (50 km) hésite entre le bord de l’eau, la forêt et les dunes. Une côte intacte, déserte, turquoise. Selon votre goût, vous pouvez faire une partie de l’étape en pirogue à balancier. C’est sans danger car vous naviguez avec un équipage veizo, à l’intérieur du lagon, à l’abri des vagues brisées par le récif, et vous êtes poussés par le vent du Sud de l’hiver austral. Nuit en hôtel de brousse (bungalows).

Jour 11 mar 2 oct : Ambatomilo-Andavadoaka.

Les dunes s’estompent autour de la baie des Assassins, entourée de mangroves. Les habitants se comptent sur les doigts d’une ou deux mains, en raison du manque d’eau douce et de l’aridité des sols rocheux… Et puis Andavadoaka. Un site merveilleux, quelques falaises calcaires entourent des plages de rêve. En face, quelques îles émergent dans l’eau transparente. Nuit à l’hôtel.

Jour 12 mer 3 oct : Andavadoaka-Morombe.

Fin du lagon. Nous approchons de l’embouchure de la rivière Manguk. C’est une frontière climatique. A partir de là, l’humidité permet une végétation plus haute. Là commence le domaine des célèbres baobabs Grandidieri. A Morombé, nous arrivons au milieu de nulle part. Ambiance broussarde et nuit à l’hôtel.

Jour 13 jeu 4 oct : Morombe-Belo/mer

Une véritable étape de piste, avec traversées de rivières, sable, cailloux, poussière… Parce qu’il faut bien s’y coller un jour, et que grâce à ça, la région se mérite. La récompense : Bélo-sur-mer et ses îles de sable. Ambiance village chaleureuse. Nuit à l’hôtel.

Jour 14 ven 5 oct : Bélo/mer

Un peu de repos dans ce charmant village après la longue étape de la veille. Au programme, visite de Bélo et son chantier naval de goélettes : les boutres : voiliers en bois, peuvent embarquer jusqu’à 32 tonnes de riz, ciment, maïs… Des bretons en ont apporté la technique de fabrication vers 1830. Et le navire n’a pas évolué depuis. Ni cartes, ni instruments de navigation, ni moteur, et 9 hommes d’équipage pour manoeuvrer les 6 voiles !
Nuit à l’hôtel

Jour 15 sam 6 oct : Bélo/mer-Morondava

Matinée libre à Bélo. 4h de piste restent pour atteindre Morondava. Morondava, c’est un "retour" à la civilisation, et c’est une ville assez dynamique, au moins au point de vue agricole. Bananeraies, cocoteraies, transport maritime par boutre… tout cela donne à Morondava son atmosphère, à la fois laborieuse et nonchalante. Et à quelques kilomètres, l’allée des baobabs Grandidieri, unique à Madagascar et au monde, mérite à elle seule le séjour.

Jour 16 dim 7 oct : Morondava-Bekopaka

Nous prenons la piste du Nord jusqu’au village de Bekopaka, au bord de la rivière Manombolo, départ des randonnées vers les Tsingy de Behamara. Avant d’arriver là, nous aurons traversé le fleuve Tsiribiniha et goûté la saveur désuète du Far-west en traversant Belo-Sur-Tsiribiniha. Nuit à l’hôtel ou au campement de Bekopaka.

Jour 17 lun 8 oct : Bekopaka

16 km d’une des pires pistes de Madagascar nous séparent de ce qui est pourtant un des sites touristiques majeurs du pays : Les Tsingy de Bemahara. Par contre, une fois sur place, l’aménagement des sentiers à travers la "forêt de pierre" est remarquablement bien réalisé, et parfaitement sécurisé. Nous consacrons toute la journée à la visite des grands Tsingy.
Nuit : retour à l’hôtel de Bekopaka ou campement au cœur du parc des Tsingy, selon l’opportunité (météo, souhait du groupe)

Jour 18 mar 9 oct : Bekopaka-Belo/Tsiribiniha

Le matin, ceux qui le désirent continuent l’exploration avec la visite des petits Tsingy, les autres peuvent flâner à leur guise ou remonter le cours de la Manombolo en pirogue (belles falaises). Après le lunch, nous redescendons au Sud dormir à Belo-Sur-Tsiribiniha, à l’hôtel.

Jour 19 mer 10 oct : Belo/Tsiribiniha-Miandrivazo

Encore un peu de piste, puis un peu de goudron défoncé à la sortie de Morondava, avant de retrouver une route nationale en parfait état jusqu’à Miandrivazo, sur la Tsiribiniha, peut-être la ville la plus chaude de Madagascar. Mais nous sommes en hiver austral, et le climat s’avère agréable. Nuit en hôtel.

Jour 20 jeu 11 oct : Miandrivazo-Antsirabé

Une demi-journée seulement pour remonter à Antsirabé (alt.1400m). Au fil de la route, en prenant de l’altitude, nous retrouvons les paysages typiques des hauts-plateaux de l’Imerina, entrevus à l’aller. Des rizières dans tous les points bas, du blé et des vaches laitières, des cérémonies de retournement des morts (en juillet-août)… Nuit à l’hôtel.

Jour 21 ven 12 oct : Antsirabé

Une journée à Antsirabé consacrée, au choix :
A la découverte de la région de Betafo et son paysage volcanique typique : des lacs de cratère, une magnifique agriculture, grâce aux terres noires cendrées, et de très beaux points de vue au sommet des collines-inselbergs basaltiques. La balade peut s’effectuer en VTT, en minibus ou à pied, et même un peu des 3, avec une bonne organisation !
A la visite de la ville (très belles maisons de villégiature coloniale, thermes, marché, tailleurs de pierres semi-précieuses (lapidaires), artisanat divers avec visite des ateliers (objets de récupération, modelage de la corne de zébu) et temps pour flâner librement…

Jour 22 sam 13 oct : Antsirabé- Mantasoa

RN7 classique jusqu’à Tana (3H30), puis départ pour l’Est, route de montagne (Nationale 2) qui descend vers Tamatave (1h30 jusqu’à Mantasoa, un peu de piste à la fin). Arrivée dans les paysages forestiers de Mantasoa, fief de Jean Laborde.

Jour 23 dim 14 oct : Mantasoa - Andasibé

Petite randonnée le matin autour du lac de Mantasoa et visite du site historique des fonderies de ce premier Centre Industriel Malgache (XIX siècle).
Nous regagnons la RN2 par une piste forestière (30 mn) et continuons vers la côte Est. L’après-midi, visite de la belle réserve Peyrieras (caméléons, geckos, reptiles).
Arrivée en fin d’après-midi à Andasibé, qui se trouve sur l’abrupt exposé à l’alizé d’Est, nous sommes sur la bande la plus arrosée de l’île. La végétation est dense et abrite beaucoup d’espèces endémiques (lémuriens, caméléons, orchidées). Possibilité de balade guidée le soir, pour l’observation des lémuriens nocturnes.
Nuit à l’hôtel, aux abords de l’entrée du parc de la réserve Mantadia-Andasibé (Périnet).

Jour 24 lun 15 oct : Andasibé - Lac Rasoamasay (minibus : 160km, 3h + piste 1h)

Le matin, visite guidée de la réserve Périnet en 3-4h. La recherche des lémuriens indri-indri est facile grâce à leur cri territorial collectif, très impressionnant. Déjeuner sur la route, passage à Brickaville et piste jusqu’à Manombato. Embarquement dans notre bateau à moteur (40mn) sur des lagunes paisibles reliées entre elles par le canal des Pangalanes.
Nuit à l’hôtel en bungalow sur le lac Rasoamasay, en pleine nature. Plage de sable, possibilité de se baigner.

Jour 26 à 27 (mar 16 oct au jeu 18 oct.)

Lac Rasoamasay (Canal des Pangalanes)
Dans un endroit à l’écart du monde, dans un calme absolu et une belle nature, baignade dans le lac sur la plage de l’hôtel.
2 journées de repos où chacun se reconstitue,
et 1 journée de ballade sur le canal :
départ en pirogue à moteur vers le Nord par le canal (2h30)
Le canal est naturel, il draine les eaux des fleuves qui peinent à trouver le chemin de la mer sur cette côte basse, à travers une végétation abondante. Seules quelques portions ont été draguées après 1945. Dans cette portion Nord, le canal relie d’immenses lagunes côtières.
Arrêts dans des villages betsimisaraka sur le cordon sableux séparant la zone lagunaire de l’océan indien et pique-nique sur la plage.
Nuits à l’Ony hôtel.

Jour 28 ven 19 oct : Lac Rasoamasay - Tana

Jour de retour en minibus. Arrêts au gré des rencontres. Remontée de la RN2.
Nuit à Tana centre-ville.

Jour 29 sam 20 oct : Tana-Paris.

Vol du soir pour Paris : 22h30
Organisation de la journée en fonction des souhaits du groupe :

  • Visite de la colline bleue d’Ambohimanga, le meilleur site historique de Madagascar.
  • Balade autour du palais de la Reine, sur la colline royale de Tana
  • Dernières emplettes au marché artisanal de la Digue.

Jour 30 dim 21 oct : Paris

Arrivée Paris : 8h30

Nota :
Cet itinéraire est fourni à titre indicatif, c’est à dire que suivant les conditions météorologiques et/ou opérationnelles, le guide-accompagnateur qui est en charge du circuit, peut vous proposer des modifications suite à d’éventuels problèmes rencontrés, s’il le juge nécessaire pour votre sécurité et celle du groupe.

P.-S.

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux Paris-Antananarivo et Antananarivo-Paris
  • Les taxes d’aéroport et surcharges carburant [1]
  • Tous les transports (minibus et/ou 4x4, pirogue) et les transferts, sauf pendant les temps libres.
  • Les hébergements en Auberge et en hôtel simple à **/***
  • Les petits déjeuners.
  • Le guide-accompagnateur Planète Découverte français résidant sur place, les chauffeurs malgaches, les guides malgaches dans les parcs mentionnés.
  • Les entrées et les sites mentionnés au programme.

Le prix ne comprend pas :

  • Les boissons et achats personnels
  • Les repas (prévoir une moyenne de 5€ par repas)
  • Les sites non prévus en option.
  • La chambre individuelle.
  • Les pourboires (environ 15€)

En option

  • l’assurance voyage:annulation seule (80€), annulation assistance et rapatriement (73€), consultez nos offres.

Notes

[1Taxes aériennes inclus la surcharge carburant sur les vols internationaux avec la compagnie Corsairfly. En cas de réservation sur une autre compagnie pour ce voyage, le montant des taxes peut varier et vous sera au plus tard indiqué 30 jours avant le départ.

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
01 80 91 99 14

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France