Descriptif du circuit Asie / Mongolie - Russie


Cette fiche technique appartient au circuit : Mongolie - Russie

Nouvel itinéraire indicatif [1] de notre circuit Chine Mongolie Russie

Jour 1 : Paris.

Envol pour l’Asie.
Nuit et dîner à bord.

Jour 2 : Pékin.

Atterrissage à l’aéroport de Pékin, conçu par l’architecte Sir Norman Foster en forme de dragon. Découverte de la place Tien-An Men qui en plus d’être une des plus vastes place au monde est un symbole de grandeur de la Chine et un lieu de « pèlerinage » pour tous les Chinois. Elle a était réorganisé sous Mao en 1959 à partir d’une structure initiée en 1651 par l’empereur Shunzi.
Nuit en l’hôtel à Pékin.

Jour 3 : Pékin- La Grande Muraille - Pékin.

Journée d’excursion (à 70 km) en minibus à la fameuse Grande Muraille de Chine "le dragon de dix mille lis". Découverte de l’incontournable Grande Muraille à Mutianyu, un des tronçons les moins fréquentés et des plus impressionnants. Ascension et promenade sur la Grande muraille, construite pour tenter de repousser les hordes mongoles ! Retour l’après-midi dans la capitale pour visiter le Temple du Ciel et ses jardins, d’époque Ming il est la transposition terrestre de la cosmogonie chinoise.
Nuit en hôtel à Pékin.

Jour 4 : Pékin – train de nuit

Matinée consacrée à la visite de l’imposante Cité Interdite avec son palais de l’union, ses appartements privés de Qianlong, son palais de l’harmonie privée ... un plongeon à l’époque des grands empereurs et impératrices de Chine.
Promenade à pied à la découverte des Hutongs emblématiques du vieux Pékin puis balade dans le quartier Qianmen. Transfert à la gare en fin de journée pour prendre le train de nuit pour Datong.
Nuit à bord en couchette 1e classe.

Jour 5 : Datong.

Retour à Datong dans l’après-midi, la ville a énormément investi dans la rénovation, la restauration et même la reconstruction de sa « vieille ville ». Visite du temple Shanhua, connue pour sa majestueuse salle composée de statues de 5 Bouddhas et de généraux célestes, à l’origine bâti en 713, il fut reconstruit sous la dynastie Jin (1115-1234) ; et du temple Huayan qui date de la dynastie Liao (907-1125), il se divise en 2 parties, à l’étage supérieur se trouve un monastère encore en activité dans un des plus imposants pavillons Bouddhiques de Chine et à l’étage inférieur un musée avec des antiquités de différentes dynasties. Puis promenade dans la vieille ville avec son fameux mur de faïence qui représente 9 dragons (le chiffre neuf est le symbole de la perfection dans la mythologie chinoise).
Nuit en hôtel à Datong.

Jour 6 : Datong – Mongolie.

En matinée, excursion aux célèbres et impressionnantes grottes Yungang qui sont des chefs-d’œuvre de l’art rupestre bouddhique de la Chine du Ve et du VIe siècle. Après le déjeuner, transfert à la gare de Jining pour prendre le train pour Oulan Bator.
Diner et nuit à bord du mythique train transmongolien.
Passage de la frontière sino-mongole, arrêt pour effectuer les formalités douanières et le changement des roues du train, car l’écartement des voies n’est pas la même entre ces 2 pays.
Nuit en hôtel à Datong.

Jour 7 : Oulan-Bator, accueil et visite de la ville.

Matinée dans le train pour admirer les paysages de la steppe… Arrivée à la gare internationale de la capitale de la Mongolie et transfert à l’hôtel au centre-ville. Découverte d’Oulan-Bator métropole tentaculaire qui cache dans ses artères des musées et monastères d’exception. Plongeons au cœur de l’histoire Mongole, au superbe musée d’histoire nationale (de la préhistoire jusqu’à la période soviétique, en passant bien sûr par la création du grand empire mongol par Gengis Khan et ses successeurs). Balade dans le centre-ville d’Oulan-Bator sur la place centrale Gengis Khan…
Nuit en hôtel à Oulan Bator.

Jour 8 : Oulan Bator - Parc national de Khustaï.

Visite en matinée du monastère Bouddhiste de Gandantegchinlen où les moines se réunissent de nouveau pour prier ! Puis départ en minibus (100 km – environ 2h30 de route) pour les steppes qui s’étendent à l’infini autour de la capitale, en direction de la réserve de Khustaï qui abrite les fameux chevaux sauvages de Przewalski (Takh en mongol). Le crépuscule est le meilleur moment pour observer les Takh.
Promenade près du lieu où ils viennent s’abreuver, d’où il est possible de les observer sans crainte de les déranger. Nuit sous yourte au camp "Khustaï" au cœur du parc national du même nom.

Jour 9 : Khustaï - Monts Khogno et Gobi.

Départ (180 km - environ 3h de route) vers les splendides formations rocheuses Khogno Khan. Arrivée au campement et découverte du parc : steppes semi-désertiques, taïgas, formations rocheuses impressionnantes, fracture de sable qui caractérisent cette région aride appelée « petit Gobi ». Balade à pied jusqu’au monastère d’Erdene Khambiin. Le "Monastère du Moine Erdene" date du XVIIe siècle et fut construit dans la montagne par Zanabazar, en l’honneur de son professeur, le moine Erdene. Possibilité (en option) de faire une balade à dos de chameau le long des dunes de sable d’Elsen tasarkhai.
Nuit sous « tipi » mongole.

Jour 10 : Khögnö Khan - vallée de l’Orkhon.

Route (200 km - environ 3h30) pour la vallée de l’Orkhon pour effectuer un séjour chez les nomades. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la vallée est une terre de nomadisme et de nombreux éleveurs y installent chaque année leur campement d’été. Elle est souvent perçue comme le berceau de la culture nomade des steppes, et fut lors du dernier millénaire un véritable carrefour des civilisations, reliant l’Est et l’Ouest à travers le vaste continent eurasien. Excursion au monastère de Tovkhon (42 km - 1h 15m). Montée au sommet de la colline d’Öndör Ulaan que l’on peut atteindre qu’à pied, pour découvrir l’ermitage de Tovkhon où Zanabazar, le premier chef religieux de Mongolie, composa l’alphabet Soyombo. Depuis ce monastère situé à 2312 mètres d’altitude, on peut jouir d’un magnifique panorama sur toute la chaîne du Khangaï et de la vallée de l’Orkhon.
Séjour chez une famille d’éleveurs nomades de la vallée. Ce séjour est l’occasion de découvrir et de partager leur mode de vie. Il vous sera proposé de nombreuses activités comme la traite des animaux, la fabrication de produits laitiers traditionnels ou encore le rassemblement, à cheval, des troupeaux. Vous assisterez également à la préparation d’un barbecue mongol dont vous vous délecterez en compagnie de vos hôtes.
Nuit sous Yourte d’hôte chez les nomades.

Jour 11 : vallée de l’Orkhon avec les nomades.

Possibilité de faire une randonnée à cheval jusqu’aux sources chaudes de Mogoit. La balade longe la rivière Orkhon avant de prendre une sublime vallée entourée de forêt de Mélèzes s’enfonçant vers le sud. Ceux qui le souhaitent pourront s’avancer en véhicule et faire une randonnée pédestre de 8km jusqu’aux sources. Bain dans les bassins aménagés des sources chaudes de Mogoit. Ces sources ont une température comprise entre 48 et 75°C, et sont idéales pour se remettre de la fatigue du voyage !
Nuit sous Yourte d’hôte chez les nomades.

Jour 12 : Vallée de l’Orkhon – Karakorum.

Possibilité (en option) pour ceux qui le souhaitent de partir pour une randonnée à cheval le long de la vallée de l’Orkhon, depuis le campement jusqu’aux chutes de l’Orkhon. Visite des chutes d’Ulan Tsutgalaan, un flot blanc, ruisselant sur la pierre noire, qu’un rayon de soleil transforme en arc-en-ciel éphémère. Ces chutes de 16 mètres sont tout simplement magiques ! Elles se sont formées il y a 20.000 ans à la suite d’une combinaison unique de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques.
Puis route pour Karakorum (130 km - environ 3h30), l’ancienne capitale des Mongols. La cité légendaire de Gengis Khan a été fondée en 1220 et était l’une des étapes de la route de la soie. C’est à partir de cette ville que l’empire mongol a été gouverné jusqu’à ce que Kubilai Khan installe la capitale à Pékin.
Nuit sous yourte à Karakorum.

Jour 13 : Karakorum - Oulan Bator.

En matinée, visite du magnifique monastère d’Erdene Zuu, construit en 1586 par un prince nomade. Les bâtiments, d’inspiration chinoise et tibétaine, sont entourés de 108 stupas sacrés… Puis visite du musée d’histoire de Karakorum.
Retour à Oulan-Bator (380 km - environ 5h de route), d’une capitale à l’autre ! Derniers troupeaux de chevaux sauvages traversant la route, dernières yourtes fumant au loin, la steppe nous accompagnera jusqu’au dernier moment, à l’entrée de la ville. Arrivée et installation à l’hôtel au centre-ville. En soirée possibilité d’assister à un spectacle traditionnel mongol au Tumen Ekh : danses folkloriques, contorsion et bien sûr khoomi, le chant diphonique. _ Nuit en hôtel à Oulan Bator.

Jour 14 : Oulan Bator – Russie.

Petit déjeuner à l’hôtel et temps libre dans la capitale Mongole en fonction de l’horaire du train. Puis transfert à la gare internationale d’Oulan Bator pour embarquer dans la transsibériens.
Passage de la frontière Russe (passage qui peut être long !) et nuit à bord du train (couchettes en compartiment de 4 personnes).

Jour 15 : Irkoustk – Listvianka.

Depuis le transsibérien, matinée de découverte des paysages de la Taïga caractéristiques de la Sibérie Orientale. Arrivée en début d’après-midi à la gare d’Irkoutsk et transfert en minibus (environ 1 h30) pour le village de Listvianka sur les bords du lac Baïkal. Installation à l’hôtel et temps libre pour se promener dans le village entre les eaux translucides du lac Baïkal et les grandes forêts de mélèze. Possibilité de visiter le marché de souvenirs, les rues bordées d’isbas avec leurs fameuses fenêtres en bois joliment décorées et la magnifique église Saint Nicolas.
Nuit à l’hôtel à Listvianka.

Jour 16 : Listvianka – Irkoutsk.

Départ pour Irkoutsk (environ 1h30 de trajet). En route, visite du musée du Baïkal pour mieux connaître sa flore et sa faune puis du musée d’architecture en bois à ciel ouvert de Taltsy avec son village typique sibérien du XVIIIe et XIXe siècle. Ce musée qui expose sur 67 ha une quarantaine de constructions architecturales traditionnelles de la Sibérie Orientale permet une véritable découverte des us et coutumes des peuples de la région du Baïkal. Arrivée à Irkoutsk, installation à l’hôtel et balade à pied dans la ville historique en compagnie d’un guide local : découverte du Square-Kirov qui est la place principale de la vieille ville, de la cathédrale orthodoxe Bogoyavlenskii fondée en 1723, du théâtre de la ville construit en 1897, de sa « maison blanche » (c’est ici que Jules Verne fit arriver Michel Strogoff), mais aussi du quartier des « décembristes »…
Nuit à l’hôtel à Irkoursk.

Jour 17 : Irkoutsk - Khoujir (île d’Olkhone).

Départ en voiture vers l’île d’Olkhone au cœur du lac Baïkal (environ 5 heures de route) avec de nombreux arrêts pour admirer les paysages grandioses. En route, déjeuner pour gouter la cuisine bouriate et visiter le musée ethnographique du peuple bouriate (musée d’Oust-Orda). Les Bouriates qui sont d’origine mongole sont les premiers habitants de la Sibérie orientale. Rencontre avec un chaman qui vous montrera un rite chamanique ! Traversée du détroit Olkhonskiyé Vorota en bac pour accéder dans l’après-midi au petit port de Khoujir qui est le village principal de l’île d’Olkhone. Installation à l’hôtel puis visite du rocher Bourkhane (Shamanka) et du village en compagnie du guide local.
Nuit à l’hôtel à Khoujir.

Jour 18 : Khoujir - cap Khoboï – Khoujir.

Après le petit déjeuner, excursion en 4x4 (OUAZ) pour l’extrémité Nord de l’île jusqu’au cap Khoboï, connu comme étant un lieu sacré pour les chamanes. Ce trajet vous permettra de découvrir la richesse extraordinaire des paysages de l’île, les splendeurs de la « Petite Mer » avec ses petits îlots ainsi que de nombreux lieux de culte chamanique. Selon les bouriates, l’île d’Olkhon est l’habitat des esprits fantastiques du lac Baïkal ! Cette petite mer contient un cinquième des réserves d’eau douce de la planète, sa profondeur dépasse par endroits les 1600 mètres ! Une journée consacrée à la découverte de l’île avec déjeuner en plein air, promenade à pied au cap Khoboï… avant de retourner dans l’après-midi à Khoujir. Nuit à l’hôtel à Khoujir.

Jour 19 : Khoujir – Irkoutsk.

Petit-déjeuner avant de retourner à Irkoutsk (environ 5h de route, avec de nombreux arrêts photos…). Traversée du détroit Olkhonskiyé Vorota en bac et déjeuner dans un café au bord de la route. Dans l’après-midi arrivée dans la capitale de la Sibérie orientale et temps libre pour continuer la découverte de la ville ou faire quelques achats !
Nuit à l’hôtel à Irkoutsk.

Jour 20 : Irkoutsk.

Petit déjeuner à l’hôtel et temps libre à Irkoutsk en fonction des horaires des vols. Puis transfert à l’aéroport d’Irkoutsk.

Nota : En fonction des horaires des vols retour, l’arrivée sur Paris peut être le lendemain matin (jour 21).

Notes

[1Cet itinéraire est fourni à titre indicatif, c’est à dire que suivant les conditions météorologiques et/ou opérationnelles, le guide-accompagnateur qui est en charge du circuit, peut vous proposer des modifications suite à d’éventuels problèmes rencontrés, s’il le juge nécessaire pour votre sécurité et celle du groupe.

Nous contacter

Besoin d'aide, d'informations?


paiement sécurisé

Paiement sécurisé

CB, Visa, mastercard, E carte bleu, maestro securité des paiements
Un conseil, une question ?
Contactez-nous par TELEPHONE
01 80 91 99 14

Newsletter
planète découverte

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité
partenaires: ANCV, APRIL, Atout France